Centre-Val de Loire : découvrez la gastronomie du cœur de la France !

Orléans-Centre-Val de LoireCe n’est pas un hasard si le logo de la région Centre-Val de Loire représente un cœur. Bien sûr, cela fait référence à la géographie de la région, mais aussi à sa place centrale dans l’histoire de France. Mais le Centre-Val de Loire est aussi une terre d’amoureux de la gastronomie, qui trouvent leur inspiration aussi bien dans les produits du terroir, que dans des recettes ancestrales. Sans oublier les vins de Loire, eux-aussi, au cœur de la gastronomie française pour les gourmets du monde entier. Avec CheckMyBus, laissez-vous séduire par les mets les plus emblématiques de la région et rejoignez les meilleurs lieux pour les déguster grâce à l’autocar !

Le Top 5 des spécialités du Centre-Val de Loire

Retrouvez notre sélection de spécialités gastronomiques spéciale Le Top 5 des spécialités du Centre-Val de Loire ainsi que les liaisons d’autocar au meilleur prix pour partir goûter ces petits plats sans vous ruiner !
 
Centre-Val de Loire

La fouace de Touraine

La fouace de TouraineImmortalisée par Rabelais dans Gargantua, la fouace ou fouée est un petit pain brioché au miel, au safran et à la cannelle, agrémenté de noix. Elle peut se manger froide ou chaude, nature ou fourrée de haricots blancs, de rillettes de porc, de fromage de chèvre ou encore de beurre demi-sel. Les amateurs de saveurs sucrées, quant à eux, la décoreront de sucre en grains avant son passage au four. Quels que soient les goûts de chacun, la fouace est tellement emblématique de la cuisine de Touraine qu’elle est entrée dans le langage populaire avec l’expression « Ça sent la fouée ! », signifiant qu’une bonne odeur se dégage de la cuisine !
 
Paris ↔ Tours à partir de 4,90 €
Lyon ↔ Tours à partir de 22 €

Le pâté de pommes de terre

Le pâté de pommes de terreSpécialité du Berry, le pâté de pommes de terre est une tourte farcie de pommes de terre et de crème fraîche. Même si parfois on y ajoute de l’oignon, pour en relever le goût, ce plat reste particulièrement simple. Ce qui fait son originalité et lui donne son statut de spécialité régionale incontournable, c’est sa préparation traditionnelle : bien entendu, la pâte feuilletée doit être faite maison ; les pommes de terre doivent être d’une variété rustique et être suffisamment vieilles. Enfin, la crème fraîche doit être épaisse et de préférence fermière. C’est elle qui donnera son onctuosité au plat et fera oublier qu’il n’est pas vraiment diététique ! Le plus souvent, le pâté de pommes de terre se déguste tiède, accompagné d’une salade, pour rester dans la simplicité !
 
Lille ↔ Bourges à partir de 20,90 €
Nantes ↔ Bourges à partir de 17 €

Le pithiviers

Le pithiviersComme son nom l’indique, le pithiviers est la spécialité de la ville du même nom, située dans le Loiret. Cousin de la galette des rois, il s’agit d’un gâteau à base de pâte feuilletée et de crème d’amandes, qui ne doit pas être confondue avec la frangipane. Le pithiviers fondant, une variante, est quant à lui recouvert d’un glaçage et de fruits confits. La naissance en 1982 de la Confrérie du pithiviers, une association pour faire connaître ce gâteau, et le concours du meilleur pithiviers créé en 2015 sont bien la preuve que le pithiviers est devenu depuis sa création au XVIIIe siècle un symbole de la gastronomie française. Enfin, que vous choisissiez la version feuilletée ou glacée, il faudra accompagner votre part de gâteau d’un verre de vin blanc sec et léger, des coteaux de la Loire, évidemment !
 
Toulouse ↔ Orléans à partir de 19 €
Dijon ↔ Orléans à partir de 17 €

La madeleine d’Illiers-Combray

La madeleine d’Illiers-CombrayC’est grâce à Marcel Proust et au célèbre épisode du goûter plein de sensations et de souvenirs dans son roman À la recherche du temps perdu que la pâtisserie de cette petite ville d’Eure-et-Loir est aujourd’hui connue dans le monde entier. Comme toutes ses variantes un peu partout en France, elle est reconnaissable à sa forme de coquille Saint-Jacques bombée et à sa couleur dorée. Comme l’écrivain et la majorité des Français, vous la dégusterez notamment au goûter, trempée dans une tasse de chocolat chaud, café ou thé. Cela ne fait aucun doute, cette madeleine d’Illiers-Combray sera au moment où elle touchera votre palais, également votre madeleine de Proust, et ne manquera pas de vous rendre nostalgique et de faire resurgir tous vos plus beaux souvenirs d’enfance !
 
Reims ↔ Chartres à partir de 14 €
Clermont-Ferrand ↔ Chartres à partir de 23 €
 

Le citrouillat berrichon

Le citrouillat berrichonEn dépit de son nom, le citrouillat berrichon n’est pas cuisiné à partir de citrouille, mais à partir d’une ancienne variété de courge, la sucrine du Berry. Redécouverte dans les années 1980, elle fait depuis partie des légumes d’antan qui font leur grand retour sur les étals des marchés. Son goût doux mais légèrement musqué, rappelant parfois celui du melon, en fait un légume idéal à la fois pour des préparations sucrées et salées. Le citrouillat, sous forme de tourte, sera donc plutôt fourré avec des lardons et de l’oignon, tandis qu’en dessert, sous forme de tarte, il s’agira souvent d’une purée d’une courge et de pommes ou de poires , ou bien mélangée à du chocolat. Quoi qu’il en soit, on dégustera ce plat traditionnel le plus souvent tiède ou froid.
 
Paris ↔ Châteauroux à partir de 13 €
Strasbourg ↔ Châteauroux à partir de 38 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *