Bilan 2017 : l’autocar séduit toujours plus de voyageurs !

Bilan 2017 : l’autocar séduit toujours plus de voyageurs !L’étude de CheckMyBus pour 2017 révèle une forte progression du secteur de l’autocar et enregistre pour l’ensemble de l’année 7,2 millions de voyageurs. OUIBUS remporte 48 % des parts de marché, devant FlixBus (36 %) et Transdev, maison-mère d’Eurolines et isilines, avec 15 %. Pour 2018, nos perspectives tablent sur une poursuite de cette croissance, à un rythme cependant plus modéré.

Une croissance très positive

À la fin de l’année 2016, l’ARAFER, l’autorité de régulation des activités ferroviaires et routières, annonçait que 6,1 millions de voyageurs avaient emprunté l’autocar au cours de l’année. Pour 2017, le comparateur international d’autocars CheckMyBus a calculé, sur la base des réservations effectuées sur le site, un total de 7,2 millions de voyageurs dans l’Hexagone. Cette croissance est le signe d’une consolidation du marché et d’une optimisation des réseaux des transporteurs. Cette opération s’étant révélé payante, elle devrait se poursuivre en 2018. Les prévisions de CheckMyBus tablent sur un total annuel de 8,1 millions de clients.

Nombre de voyageurs en autocar en France

Un marché toujours très concurrentiel dominé par trois acteurs

OUIBUS, sur la première marche du podium en 2015, mais dépassé en 2016 par FlixBus, reprend en 2017 la course en tête et redevient leader du secteur. Avec 48 % de parts de marché, et ainsi 14 points de plus qu’en 2016, la filiale de la SNCF, devance son concurrent allemand qui engrange 36 % des parts de marché. Quant à Transdev, qui gère Eurolines et isilines, elle enregistre 15 % des parts de marché en 2017. 1% du trafic est opéré par des acteurs locaux.

Parts du marché de l’autocar en France en 2017

Des prix en hausse pour mieux coller à la réalité de l’offre et de la demande

Tandis que jusqu’en 2016, les transporteurs visaient les prix les plus bas, 2017 a connu une évolution tendant vers plus de réalisme des tarifs. Ainsi, dès le troisième trimestre 2016, les billets coûtaient en moyenne 26,98 €, soit près de 3 € de plus que le reste de l’année. Après un léger tassement des tarifs, les deuxième et troisième trimestres ont affiché des prix moyens à 29,37 € et 28,77 €. Cela correspond à un ajustement des tarifs à la demande plus importante pendant la haute saison. Concernant le dernier trimestre, aussi bien en 2016 qu’en 2017, les prix ont à nouveau baissé, pour atteindre respectivement 26 € et 26,67 €.

Évolution du prix moyen des billets d’autocar

Des perspectives ambitieuses pour 2018

OUIBUS, pour atteindre l’équilibre en 2019, entend s’ouvrir à de nouvelles villes. Cet hiver, 25 stations de skis sont accessibles en autocar. OUIBUS proposera aussi plus de voyages de nuit, avec des horaires calculés pour faire l’aller-retour en un week-end ou sur une semaine. FlixBus prévoit une poursuite de son activité en France au même rythme qu’actuellement et orientera plutôt son expansion en Scandinavie, dans la péninsule ibérique et aux États-Unis. Pour isilines, les mots-clés seront rationalisation et optimisation pour augmenter la fréquence et la pertinence des départs aux moments de l’année où la demande est plus forte.

En bref, après une année 2017 qui confirme l’engouement des voyageurs pour l’autocar, 2018 verra de nouvelles évolutions pour une offre toujours plus adaptée aux souhaits et besoins des clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *