D’ici 2030, la Corée du Sud veut fabriquer des bus électriques !

D'ici 2030, la Corée du Sud veut fabriquer des bus électriques !Des nouvelles très intéressantes nous parviennent de l’autre bout du monde : le gouvernement de Séoul souhaite que tous les autocars fonctionnent sans aucune émission d’ici 2030. En outre, il prévoit d’augmenter le nombre de stations de recharge rapide pour les voitures électriques et de le porter à
10 000 d’ici 2022. Enfin, il aimerait mettre en place l’électrification de la distribution du courrier postal. Parallèlement à l’Europe, qui a fixé une nouvelle norme en matière d’émissions pour les poids lourds, la Corée du Sud a décidé de faire passer à l’électrique la majeure partie de sa propre flotte. Pour 2030, le pays vise une électrification complète. Cela inclut aussi bien les autocars électriques que les piles à combustibles fabriquées en Corée par Hyundai. L’entreprise a par ailleurs annoncé vouloir électrifier sa gamme de véhicules utilitaires.

Électricité, mais aussi hydrogène

Une collaboration public-privé est également prévue, dans le but de développer un réseau de stations-service à hydrogène. Hyundai et la société de gaz coréenne (Korea Gas Corporation), détenue par l’État, font partie d’un accord regroupant huits stations-service à hydrogène situées sur les autoroutes les plus fréquentées de Corée et dix à Séoul et dans d’autres grandes villes pour fournir en hydrogène des véhicules à pile à combustible. Dans le cadre d’une initiative destinée aux citoyens, la Corée du Sud a également déployé d’autres stations de recharge rapide et veut en installer 10 000 au total d’ici 2022. Le nouveau plan publié par le gouvernement prévoit aussi, d’ici 2020, la mise en circulation de petits deux-roues électriques pour la distribution du courrier. Dans le même temps, Séoul commencera à produire en série et à distribuer des autocars à l’hydrogène et électriques.

Bien sûr, ces objectifs sont nombreux et ambitieux, mais la Corée à déjà démontré par le passé sa volonté de s’orienter vers des énergies plus respectueuses de l’environnement. Verrons-nous également un plan aussi complet dans l’Hexagone ? Grâce aux grands progrès réalisés ces dernières années, nous pouvons être confiants et nous aborderons sans doute prochainement ces objectifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *