L’Épiphanie en autocar : à chaque région sa galette des rois !

L’Épiphanie en autocar : à chaque région sa galette des rois!Chaque année, le premier dimanche de janvier marque l’Épiphanie, l’arrive des Rois Mages à Bethléem pour la naissance de Jésus. En France, cette fête a aujourd’hui perdu une grande part de sa signification religieuse, mais n’en est pas moins importante. Elle est en effet l’occasion de se régaler de la galette des rois. Tout le monde connaît bien entendu ce gâteau traditionnellement de pâte feuilletée fourrée à la frangipane. Cependant, dans certaines régions de France, vous trouverez des variantes à ce classique gourmand de début d’année. CheckMyBus vous propose de découvrir où sont les meilleures recettes de l’Hexagone et vous indique comment y aller en autocar.

La plus connue vient du Nord : feuilletée à la frangipane

Généralement, en France, tout le monde est d’accord sur ce qu’est une galette des rois. Mais en réalité, le gâteau traditionnel feuilleté à la frangipane est originaire du Nord de la France. De forme ronde et plutôt plate, sa surface est habituellement brillante car cuite au four après avoir été badigeonnée de beurre, et striée pour lui donner l’allure d’un soleil ou d’une fleur. Quant à la frangipane, il s’agit d’un mélange de crème pâtissière et de crème d’amandes.

>> Autocar pour Lille

Au Sud, on mise sur la brioche !

Au Sud, on mise sur la brioche !Parfois également appelée gâteau des rois, la galette du Sud est très différente de sa cousine septentrionale : elle ressemble à une épaisse brioche en forme de couronne. Parfumée au rhum ou à la fleur d’oranger, plus typique des régions méridionales, elle est le plus souvent décorée de cristaux de sucre et de fruits confits qui lui donnent de belles couleurs acidulées.

>> Autocar pour Marseille

En Bretagne, une galette sablée, bien sûr !

Bien connue pour les biscuits sablés, la Bretagne ne déroge pas à la règle en matière de galette des rois. Cette dernière est en effet un palet breton géant. Très facile à réaliser, puisque la frangipane est simplement remplacée par une bonne dose de beurre, demi-sel évidemment, dans la pâte, elle n’en demeure pas moins délicieuse, et n’a besoin de rien d’autre pour ravir les gourmands.

>> Autocar pour Brest

La bisontine en Franche-Comté

Peut-être le saviez-vous : les Bisontins, sont les habitants de Besançon… Et ceux qui donnent leur nom à la galette franc-comtoise. La bisontine se compose d’une pâte à chou, de sucre, de beurre, de crème pâtissière et de fleur d’oranger. À la sortie du four, elle ressemble à un flan, qu’on appelle « goumeau » dans la région, craquant et croustillant. Parfois, on y ajoute des pépites de chocolat ou des fruits.

>> Autocar pour Besançon

Le pithiviers : la galette du centre de la France !

Le pithiviers : la galette du centre de la France !Dans le Loiret et plus généralement dans le centre de la France, c’est la commune de Pithiviers qui a inspiré la galette locale. Comme la version traditionnelle, il s’agit d’un dessert à base de pâte feuilletée, mais en lieu et place de la frangipane se trouve une crème d’amandes simple. Si le fourrage est trop léger pour vous, optez pour un pithiviers fondant, recouvert de glaçage ou de fruits confits.

>> Autocar pour Orléans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *