FlixBus : de nouvelles liaisons et toujours plus d’électrique !

FlixBus : de nouvelles liaisons et toujours plus d'électrique  !Aujourd’hui, FlixBus est bien installé et reconnu sur le marché de l’autocar, que ce soit dans son pays d’origine, l’Allemagne, dans le reste de l’Europe, et même depuis peu aux États-Unis. Cependant, le secteur du transport étant extrêmement concurrentiel, il est important d’innover sans cesse. Le transporteur aux bus verts l’a bien compris et parie sur la mise en place parallèle de plusieurs stratégies de développement : en cette fin d’année 2018, FlixBus étend à la fois son réseau en France et aux États-Unis, tout en continuant de rendre sa flotte de plus en plus verte, grâce aux autocars électriques.

De nouvelles liaisons en France et aux États-Unis

Tandis que OUIBUS vient d’annoncer le lancement de sa première liaison Outre-Rhin, FlixBus semble contre-attaquer avec l’inauguration de deux nouvelles liaisons dans le Grand-Est français. Depuis le 15 octobre 2018, les lignes Nancy-Thionville et Metz-Thionville circulent quotidiennement du jeudi au dimanche au prix de 4,99 €. Avec un départ tôt le matin et un retour en fin de journée, ces deux lignes permettent de compléter l’offre ferroviaire de la région, ou pour les visiteurs, d’effectuer une excursion d’une journée à Thionville. Pendant les vacances scolaires, la vocation touristique de ces liaisons est par ailleurs renforcée avec des départs prévus 7 jours sur 7.

Mais loin de se contenter de l’Europe, FlixBus a pour ambition de s’imposer également sur le marché américain. Après l’ouverture, à l’été 2018, de plusieurs lignes à l’ouest du pays, notamment entre Los Angeles et Las Vegas et entre le sud de la Californie et San Francisco, le transporteur allemand prévoit déjà son expansion dans le reste du pays pour 2019. Dans un premier temps, c’est la région de New-York et le Texas que vise l’autocariste, même s’il ne cache pas ses projets d’implantation également dans la région de Chicago et sur la côte nord-ouest du Pacifique.

De plus en plus d’autocars électriques

Depuis longtemps engagé dans la protection de l’environnement, comme en témoigne par ailleurs la couleur verte de sa flotte, FlixBus avait, au printemps dernier, innové en proposant un trajet Amiens-Paris 100 % électrique. Après six mois d’exploitation, le bilan présente des chiffres encourageants : jusqu’à 2 allers-retours quotidiens, plus de 76 000 kilomètres parcourus et 70 tonnes de CO2 économisées.

Fort de ce succès, l’autocariste se tourne maintenant vers l’Allemagne pour opérer d’autres lignes 100 % électriques. Depuis le 25 octobre 2018, la liaison de 115 kilomètres entre l’aéroport de Francfort-sur-le-Main, Heidelberg et Mannheim est opérée une à deux fois par jour et la nuit, grâce à de l’énergie verte fournie par Greenpeace Energy.

Mais FlixBus pourrait prochainement aller encore plus loin avec ses véhicules électriques. L’autocar circulant actuellement sur les routes allemandes et disposant de 51 places assises, peut en réalité parcourir jusqu’à 320 kilomètres. Par ailleurs, l’entreprise chinoise qui le produit, BYD, vient d’obtenir en France, et plus particulièrement pour son implantation dans les Hauts-de-France, où se situe justement Amiens, diverses subventions de la part de l’État, de la région et des collectivités locales afin de développer des autocars électriques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *