FlixBus poursuit sa route du succès en France et en Europe !

FlixBus poursuit sa route du succèsLe transporteur allemand FlixBus est présent sur le marché français de l’autocar depuis septembre 2015 et la loi Macron sur la libéralisation du marché de l’autocar en France. Déjà couronné de succès dans son pays d’origine, il est engagée depuis un an sur la même route dans l’Hexagone et compte encore se développer au niveau européen.

Développement en France

Le 5 octobre 2016, la fédération nationale des transports de voyageurs (FNTV) a ainsi annoncé dans le cadre de son congrès annuel que FlixBus avait transporté plus de 2,3 millions de voyageurs au cours de l’année écoulée, ce qui représente près de 50 % du trafic français.

Avec l’inauguration prochaine d’une liaison entre Munich et Barcelone via le sud-est de la France, et une ligne saisonnière Paris ↔ Tignes, il est à parier que les statistiques françaises s’amélioreront encore dans les mois à venir.

Développement international

En Allemagne, FlixBus prévoit d’élargir son réseau pour assurer la desserte de villes moyennes, et est actuellement en discussion avec les compagnies aériennes Air Berlin et Lufthansa pour instaurer des lignes navettes vers leurs aéroports et proposer des transferts inclus dès l’achat des billets d’avion.

En intégrant des trajets au départ et à destination de la Suède, de la Norvège et du Danemark, FlixBus s’installe par ailleurs sur le marché scandinave de l’autocar, qui lui échappait encore.

Plus de voyages, toujours moins chers

Pour fidéliser ses clients, FlixBus s’apprête en outre à lancer le pass trimestriel « Interflix » qui permettra de visiter 5 villes d’Europe à choisir parmi les 900 destinations et 20 pays desservis par ses bus. À 99 € seulement, il est déjà très probable que cette offre trouvera facilement et rapidement sa clientèle.

Encore plus de services

Côté services, il sera bientôt possible de réserver sa place pour, par exemple, être sûr de profiter du paysage à la fenêtre, ou avoir un accès plus rapide aux toilettes depuis un siège dans l’allée ou proches des commodités. 500 autocars disposeront enfin d’une connexion Internet encore plus rapide.

Pour l’ensemble de l’année 2016, l’autocariste s’est fixé un objectif de 30 millions de passagers sur tous ses réseaux, soit deux fois plus que son résultat de 2015. Il semble bien engagé pour y parvenir !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.