Fourmis et abeilles : les nouvelles alliées des bus écologiques

Fourmis et abeilles : les nouvelles alliées des bus écologiquesEn ces temps où la nature a tendance à se rebeller et à vouloir reprendre ses droits, nos gestes quotidiens continuent de contribuer au réchauffement climatique, et les conséquences catastrophiques sont chaque jour de plus en plus évidentes. Dans ce contexte, la recherche de nouvelles sources d’énergie, propres et renouvelables, est plus importante que jamais.

Des autocars fonctionnant à l’acide formique

Un groupe d’étudiants de l’université technique d’Eindhoven, aux Pays-Bas, a développé un autocar qui fonctionne à l’acide formique. Cet acide, qui est une substance naturelle produite par les fourmis et les abeilles, est une source d’énergie plus économique, plus pratique et, bien sûr, beaucoup plus propre et plus durable que les autres connues.

Bien qu’il soit possible de le trouver dans la nature, l’acide formique peut également être produit de manière industrielle. Il est actuellement utilisé pour traiter les textiles et les matériaux en cuir, préserver la nourriture pour le bétail et fabriquer des produits de nettoyage.

L’hydrocine : le combustible des autocars du futur

Ce nouveau carburant, appelé « hydrocine », est liquide, ce qui facilite son transport et son chargement dans les autocars. Le groupe d’étudiants néerlandais est à présent chargé de trouver un moyen efficace de transporter les éléments nécessaires aux piles à hydrogène, utilisées pour alimenter les véhicules électriques.

Émissions de CO2 ?
Même si les autocars dégagent du CO2 et de l’eau via la ligne d’échappement du véhicule, ils peuvent être considérés comme totalement neutres puisque ce CO2 est réutilisé par le système lui-même pour fabriquer le carburant.

Cruauté animale ?
D’après les responsables du projet, aucune étape du processus de fabrication du combustible pour obtenir l’acide formique nécessaire ne tue les fourmis ou les abeilles.

Après que le premier prototype a déjà été présenté en janvier 2016 et que les premiers essais réussis ont été effectués, le système actuel est encore beaucoup plus puissant (jusqu’à 25 KW de puissance), et il pourrait être officiellement mis en circulation dès cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *