Gastronomie en Auvergne-Rhône-Alpes

Partager cet article

Gastronomie en Auvergne-Rhône-AlpesAu cœur de la région historique de Rhône-Alpes se trouve la capitale française par excellence de la gastronomie, Lyon, qui détient depuis 1935 le titre de « capitale mondiale de la gastronomie » . Cependant, l’Auvergne, qui y est rattachée depuis le redécoupage des régions françaises, n’est pas en reste et dispose de nombreuses spécialités culinaires. Parallèlement au célèbre Guide Michelin, qui a souvent étoilé des restaurateurs de la région, la rédaction de CheckMyBus vous propose de découvrir quelques uns des plats les plus emblématiques d’Auvergne-Rhône-Alpes, et vous aide à trouver les meilleurs trajets en autocar pour aller les tester sur place !

Le Top 5 des spécialités en Auvergne-Rhône-Alpes

Retrouvez notre sélection de spécialités gastronomiques en Auvergne-Rhône-Alpes ainsi que les liaisons de bus au meilleur prix pour partir goûter ces petits plats sans vous ruiner !

Auvergne-Rhône-Alpes en autocar

La cervelle de canuts à Lyon

La cervelle de canuts à LyonN’ayez pas peur de cette spécialité gastronomique au nom étrange voire terrifiant, car la cervelle de canut est en fait une préparation à base de fromage blanc battu, ail et oignons finement hachés et fines herbes, souvent dégustée à l’stapéritif sur des tranches de pain. Son nom lui viendrait des canuts lyonnais, c’est-à-dire les ouvriers tisserands du XIXe siècle, qui en faisaient souvent leur unique repas, à défaut de pouvoir s’offrir de la viande, réservée alors à l’élite bourgeoise. Aujourd’hui, la cervelle de canuts est un incontournable des mâchons, repas simples et conviviaux, que l’on trouve dans tous les bouchons traditionnels de la ville.

Paris ↔ Lyon
Dijon ↔ Lyon

Les lentilles vertes du Puy-en-Velay

Les lentilles vertes du Puy-en-VelayProduit phare de la Haute-Loire, la lentille verte du Puy, dont le nom est protégé par une AOC et une AOP, fait partie intégrante de chaque repas pour les habitants de la région. On peut aussi bien la déguster en entrée, dans un taboulé, qu’en plat principal, avec un traditionnel petit salé. Mais on la retrouve également sous forme de farine dans de nombreuses préparations sucrées, comme des crêpes, des biscuits ou des gâteaux au chocolat. Le pain à la farine de lentilles, quant à lui, rehausse à merveille le goût des fromages ou de la confiture. Enfin, la lentille verte du Puy est idéale pour les régimes végétariens et végans grâce à sa richesse notamment en protéines.

Montpellier ↔ Le Puy-en-Velay
Orléans ↔ Le Puy-en-Velay

L’aligot à Clermont-Ferrand

L'aligot à Clermont-FerrandL’aligot fait partie de la gastronomie rurale traditionnelle du Massif Central. Constituée à partir de purée de pommes de terre, mélangée à de tome spéciale appelée « tome d’aligot », de la crème, de beurre et d’ail, il s’agit d’un plat consistant et très simple. Cependant, la préparation de l’aligot nécessite un tour de main habile, car sa réussite réside dans son onctueuse texture filante qui lui donne l’aspect d’un ruban. Pour admirer les meilleurs cuisiniers préparant la recette, allez dans un buron, une auberge traditionnelle des monts d’Auvergne. Le plus souvent, l’aligot s’accompagne de saucisse de porc ou de bœuf de l’Aubrac.

Toulouse ↔ Clermont-Ferrand
Tours ↔ Clermont-Ferrand

Les diots à Chambéry

Les diots à ChambéryLes diots, en Savoie et en Haute-Savoie, sont les saucisses de porc typiques, que l’on trouve aussi bien nature que fumées ou au chou, et parfumées à la noix de muscade. Elles sont reconnaissables à leur silhouette courte et large et à leur couleur rose. Habituellement, elles sont cuisinées dans un vin blanc de Savoie, comme l’Apremont ou l’Abymes, avec des oignons, et accompagnés de crozets, des pâtes plates en forme de carrés, également traditionnelles de la région savoyarde. Grillées et assaisonnées de moutarde, les diots peuvent tout aussi bien servir de garniture dans un sandwich, après une journée sur les pistes de skis.

Grenoble ↔ Chambéry
Marseille ↔ Chambéry

Le nougat de Montélimar

Le nougat de MontélimarConnu depuis le XVIe siècle, le nougat est indissociable de Montélimar et sa recette inimitable reste inchangée : amandes, miel de lavande, sucre, blancs d’œufs en neige et vanille naturelle. Parmi les versions tendres ou dures, chaque gourmand a sa préférence. De nombreuses fabriques artisanales de Montélimar sont ouvertes au public et vous permettent d’assister à sa fabrication. Vous pouvez également vous rendre au Palais des Bonbons et du Nougat pour vous mettre l’eau à la bouche, et découvrir d’autres gourmandises régionales. Enfin, sachez que le nougat fait partie des 13 desserts provençaux sur les tables de Noël, où il remplace souvent le chocolat.

Avignon ↔ Montélimar
Nice ↔ Montélimar

Cela pourrait aussi vous intéresser :

Spécialités ensoleillées de Provence-Alpes-Côte d’AzurSpécialités ensoleillées de Provence-Alpes-Côte d’AzurEt si vous alliez encore plus au Sud ? Découvrez quelque délicieuses pécialités de Provence-Alpes-Côte d’Azur !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *