10 conseils pour être un voyageur responsable

10 conseils pour être un voyageur responsable Quand vous voyagez à l’étranger, il est facile d’être rapidement excité par ce qui vous entoure, fasciné de découvrir de nouveaux lieux et de faire des escapades de ville en ville. Cependant, ce qui est pour vous une expérience unique est aussi la vie quotidienne des habitants locaux, et les choix que vous faites en tant que touriste peuvent affecter, parfois de manière drastique, les communautés et l’environnement locaux. Grâce à nos dix conseils, vous pourrez voyager de manière responsable et aider à briser le cliché du touriste stupide.

Conseil n°1 : Ne ramassez pas le sable et les coquillages sur les plages

Conseil n°1 : Laissez le sable et les coquillages sur les plages

Ce qui pour nous est un joli souvenir, peut être en réalité un lieu de vie pour toute une faune marine, du simple poisson au bernard-l’ermite. Une étude menée sur 30 ans a montré une corrélation directe entre l’accroissement du tourisme et la diminution des coquillages. Si le nettoyage fréquent des plages est une des causes de ce phénomène, vous pouvez en tant que touriste aider à y remédier en laissant les coquillages derrière vous !

Conseil n°2 : Ne marchandez pas trop dans les pays en développement

Conseil n°2 : Ne marchandez pas trop dans les pays en développement

Personne n’aime se faire arnaquer ! Même s’il peut être frustrant de tomber dans les pièges à touristes, marchander avec les commerçants locaux peut leur être très préjudiciable. Gardez en tête les taux de conversion, notamment dans les pays en développement. Gagner un euro ou 50 centimes n’est pas très intéressant pour vous, mais peut réellement fragiliser l’économie locale.

Conseil n°3 : Évitez les activités qui exploitent ou abusent les animaux

Conseil n°3 : Évitez les activités qui exploitent ou abusent des animaux

Vous avez toujours rêvé de vous balader à dos d’éléphant en Thaïlande ? Une expérience unique pour les touristes peut cacher une sombre réalité pour les locaux et leur environnement. De nombreux parcs et expositions permettant aux voyageurs d’interagir directement avec les animaux, comme les balades à dos d’éléphant ou une plongée avec les dauphins, incluent de violentes techniques d’apprivoisement, qui font souffrir les animaux. Intéressez-vous plutôt aux parcs et refuges animaliers protégeant les espèces en danger, tels que l’Happy Elephant Home à Chiang Mai.

Conseil n°4 : Dites non aux pailles en plastique !

Conseil n°4 : Dites non aux pailles en plastique !

La prochaine fois que vous acheterez une boisson, ne prenez pas de paille ! Les pailles en plastique finissent souvent dans l’océan, détériorant ses fragiles écosystèmes, et blessant les animaux. Se passer d’une paille ou disposer d’une paille réutilisable peut faire une grande différence, car, en moyenne, une personne utilise 38 000 pailles en 60 ans !

Conseil n°5 : Mangez et consommez des produits locaux

Conseil n°5 : Mangez et consommez des produits locaux

Vivez l’expérience la plus authentique possible. Manger et consommer des produits locaux est particulièrement profitable à l’économie locale et est le meilleur moyen de découvrir des choses que vous ne trouverez nulle par ailleurs. De plus, cela aide à réduire votre empreinte carbone car les produits n’ont pas besoin de parcourir de grandes distances !

Conseil n°6 : Attention aux endroits où vous jetez vos mégots de cigarettes

Conseil n°6 : Attention aux endroits où vous jetez vos mégots de cigarettes

Les cigarettes sont les plus grands pollueurs des océans et peuvent causer de nombreux dommages à la vie marine. Veillez à éteindre toute fumée avant de jeter vos mégots à la poubelle, et bien entendu, pas par terre. Comme le suggère la campagne de sensibilisation de Toronto : « On ne mégote pas avec la planète ! »

Conseil n°7 : Ne donnez pas d’argent aux enfants mendiants

Conseil n°7 : Ne donnez pas d'argent aux enfants mendiants

Un enfant mendiant dans la rue peut être difficile à ignorer, mais c’est souvent ce qu’il vaut mieux faire. La plupart sont exploités par des gangs pour gagner de l’argent. Cela peut également démotiver les enfants à aller à l’école car ils peuvent obtenir de l’argent de la part des touristes. La meilleure solution est de faire des dons à des ONG ou des associations caritatives, pour essayer de résoudre le problème et ses causes.

Conseil n°8 : N’achetez pas n’importe quel souvenir

Conseil n°8 : Soyez prudent en achetant vos souvenirs

Même s’il est très gratifiant de soutenir les commerçants locaux, assurez-vous que ce que vous achetez a été produit de manière éthique et n’inclut pas l’exploitation d’animaux ou de personnes. Soyez particulièrement attentif concernant les produits en ivoire, les dents ou les os, les plumes, les becs ou les autres produits animaux.

Conseil n°9 : Respectez les cultures et populations locales

Conseil n°9 : Respectez les cultures et populations locales

Une petite recherche peut valoir la peine ! Renseignez-vous sur les coutumes, traditions et faux pas à éviter dans les lieux que vous prévoyez de visiter, et apprenez quelques phrases clés dans la langue locale. Il est également important de vous informer sur les habitudes vestimentaires et sur ce qu’il est approprié de porter selon les différentes cultures. À l’ère d’Internet, il n’y a aucune raison pour que vous ne soyez pas préparé pour votre voyage !

Conseil n°10 : Passez le mot !

Conseil n°10 : Passez le mot !

Donnez l’exemple et expliquez pourquoi vous faites certains choix. Partager vos lumières sur ces problèmes avec vos amis, votre famille, vos voisins peut réellement leur ouvrir l’esprit et leur faire prendre conscience de ces problématiques. Chez CheckMyBus, nous vous encourageons toujours à voyager autant que possible pour découvrir le monde, en vous aidant à trouver le moyen de transport le moins cher. Mais nous souhaitons également que vous voyagiez de manière intelligente et responsable. Alors, passez le mot !

2 commentaires sur “10 conseils pour être un voyageur responsable

    1. Bonjour Tresse,

      Pour voyager, vous devez être en possession d’une pièce d’identité (carte d’identité ou passeport) en cours de validité. Si vous n’êtes pas ressortissant d’un État membre de l’Union Européenne, vous devez par ailleurs disposer d’un titre de séjour valide.

      Nous vous conseillons donc de demander le renouvellement dans les plus brefs délais de votre passeport, afin de pouvoir voyager en toute légalité.

      Cordialement
      Votre équipe d’assistance CheckMyBus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *