L’autocar – accessible pour tous ?

L’autocar accessible pour tous ? L’année dernière, les autocars ont transporté plus d’un demi-million de passagers en France. La majeure partie des voyageurs étaient des adolescents, des familles ou des personnes âgées – tous ceux qui apprécient le confort et les bas prix des bus longue distance. Mais sont-ils tous satisfaits de l’état des autocars et de leur accessibilité ? Les personnes avec des enfants, les femmes enceintes ou les personnes handicapées rencontrent souvent des difficultés lors de voyages en bus. Ces voyageurs constituent le groupe de ce que l’on appelle les personnes à mobilité réduite (PMR) – toutes les personnes « ayants des difficultés temporaires ou permanentes pour utiliser les transports publics » (Directive 2001/85/CE). Alors, qu’en est-il pour eux lorsqu’il s’agit de voyager en car ? CheckMyBus a enquêté sur l’accessibilité des autocars en France et en Europe, voici les résultats !

L’accessibilité des autocars

Les personnes à mobilité réduite en France
L’accessibilité pour tous : qu’en dit la loi ?
Accessibilité des autocars en France
Le train, un moyen de transport déjà accessible
La situation en ville
Guide international de l’accessibilité des autocars
 

Les personnes à mobilité réduite en France

On estime que près de 30 % de la population française font partie des personnes à mobilité réduite. Les près de 10 millions de personnes handicapées (selon une étude de l’INSEE en 2007) constituent la majorité des personnes rencontrant des difficultés dans leur vie quotidienne en France. Cependant, il faut différencier les divers handicaps : cela peut être une déficience motrice, une déficience sensorielle, une déficience organique ou une déficience intellectuelle ou mentale. Finalement, le fauteuil roulant constitue le plus souvent l’obstacle le plus important pour les personnes handicapées souhaitant utiliser les transports publics. Elles doivent toujours s’assurer que tous les moyens de transport seront accessibles pour elles et rechercher comment s’y rendre le plus facilement.

L’accessibilité pour tous : qu’en dit la loi ?

➠    1975 : Loi 75-534 d’orientation en faveur des personnes handicapées
➠    1989 : Présentation d’un plan d’action destiné à faciliter l’accès des transports en commun aux handicapés
➠    2002 : Le Président de la République, Jacques Chirac, annonce de donner une grande importance à l’insertion des personnes handicapées durant son quinquennat
➠    2005 : « Loi Handicap » qui prévoit, entre autres, l’accessibilité totale des transports collectifs (urbains, interurbains et ferroviaires) à partir du 12 février 2015
➠    2009 : Règlement du Parlement Européen sur la non-discrimination à l’accès au transport
➠    2014 : Le délai visé ne pouvant pas être atteint, les transports collectifs doivent maintenant être accessibles au plus tard en 2025 – les retards maximums admis seront de trois ans (transports urbains), six ans (interurbains) et neuf ans (ferroviaire)
➠    2015 : Décret du Ministère de l’Économie sur l’accessibilité des autocars pour les personnes à mobilité réduite : tous les véhicules achetés lors de la création ou l’extension de lignes d’autocars ou lors du renouvellement du parc devront être immédiatement accessibles

En ce qui concerne les bus longue distance, ceux-ci devraient être accessibles pour tous tout de suite. Cependant, la plupart des cars ayant déjà été en service avant la libéralisation du marché de l’autocar, ils ne font pas partie de cette catégorie. Ils devront donc être également tous accessibles dans les prochaines années comme le prévoit le Loi Handicap sur les transports collectifs.

Accessibilité des autocars en France

Afin de connaître la situation réelle pour les personnes à mobilité réduite lorsqu’elles utilisent l’autocar, une étude a été menée sur l’état des autocars des différents transporteurs en France.

Autocariste Accessibilité en fauteuil roulant électrique Délai de réservation Infos supplémentaires
isilines Non 36 heures avant le départ Accompagnateur voyage gratuitement
OUIBUS Oui 48 heures avant le départ Prise en charge dans les gares de départ et arrivée
Eurolines France Non 36 heures avant le départ
Starshipper Quelques liaisons S’adresser au service client lors de la réservation
FlixBus Oui (fauteuil pliable) 36 heures avant le départ (envoyez les certificats médicaux et de handicap par e-mail) Tarifs préférentiels sur présentation d’un certificat médical (taux d’invalidité >50%), Accompagnateur voyage gratuitement
megabus Oui 48 heures avant le départ

Actuellement, on constate encore une situation variée chez les différents autocaristes. OUIBUS est le seul qui permet aux personnes en fauteuil roulant d’accéder facilement à tous ses autocars : une fois la demande déposée auprès de l’autocariste, deux sièges sont enlevés du bus et un élévateur est mis en place pour monter dans l’autocar. Tandis qu’il n’est pas possible de voyager avec un fauteuil roulant avec isilines et Eurolines France, Starshipper propose quelques liaisons d’autocars accessibles – avant d’effectuer une réservation, le service client doit cependant être contacté. Quant aux transporteurs étrangers, leurs services sont plutôt avancés : l’allemand FlixBus est le seul à offrir un tarif préférentiel aux personnes atteintes d’une invalidité d’au moins 50%. Enfin, le britannique megabus offre un « réseau globalement accessible », c’est-à-dire qu’il met en place des autocars transportant des fauteuils roulants une fois la demande déposée auprès du service client. Parfois, il est possible qu’un accompagnateur voyage gratuitement avec vous, à condition qu’il soit mentionné sur votre certificat de handicap. De manière générale, les chiens-guides sont toujours admis dans les autocars.

Le train, un moyen de transport déjà accessible

Les trains étant, en France, en circulation depuis plus longtemps que les autocars, il n’est pas surprenant qu’ils soient aussi plus accessibles : tous les trains sont équipés d’un espace réservé aux fauteuils roulants, et la SNCF offre également des services d’accompagnement pour les personnes à mobilité réduite. Avec un taux d’invalidité d’au moins 80%, des tarifs réduits sont proposés et un accompagnateur peut voyager gratuitement ou à demi-tarif.

La situation en ville

L’accessibilité des transports collectifs n’est pas limitée au transport dans les véhicules eux-mêmes, elle inclut également les lieux publics tels que les gares routières. La « Loi Handicap » de 2005 avait fixé l’objectif de rendre tous les établissements recevant du public accessibles à partir du 1er janvier 2015. Par conséquent, de nombreuses villes ont équipé leurs gares routières de rampes d’accès, d’inscriptions en braille ou de balises sonores. Même si toutes les villes doivent rendre leurs lieux publics accessibles, quelques-unes s’y mettent encore davantage : ainsi, la ville de Grenoble a remporté la 2e place de l’« Access City Award » de la Commission Européenne en 2014, et la ville de Toulouse a été classée troisième pour l’année 2016. Ce prix récompense les villes d’Europe fournissant de grands efforts pour rendre les lieux publics accessibles à tous.

Guide international de l’accessibilité des autocars

Guide international de l'accessibilité

Dans la mesure où les autocars circulent également à l’international, il est intéressant de vérifier l’accessibilité dans les pays voisins : tous prévoient de rendre les transports en commun totalement accessibles d’ici 2020. Cependant, il existe de grands écarts entre les différents pays. Depuis le 1er janvier 2016, les autocaristes en Allemagne sont obligés de proposer deux places pour les fauteuils roulants dans chaque véhicule neuf. Les opérateurs de bus longue distance allemands sont aussi ceux qui offrent le plus de réductions aux personnes à mobilité réduite, et même jusqu’à 100 % de réduction avec DeinBus. Bien que L’Espagne et l’Italie aient déjà libéralisé le marché de l’autocar il y a plusieurs années, il reste malgré tout difficile de trouver des autocars accessibles, et il vaut mieux s’informer avant d’effectuer une réservation. En Grande-Bretagne, l’accès au transport pour tous est défini en détails depuis 2005, mais on y rencontre encore des problèmes pour accéder à un autocar en fauteuil roulant. En résumé, plusieurs autocaristes offrent des cars accessibles et le voyage des chiens-guides ou accompagnateurs est gratuit, mais il est toujours conseillé de se renseigner directement auprès du transporteur.

L'accessibilité totale en 2020 Même s’il est déjà possible de voyager en autocar pour les personnes à mobilité réduite, cela reste quelquefois difficile. Il reste à espérer que les bus longue distance en France soient bientôt tous accessibles, comme la loi le prévoit. En 2020, voyager en Europe devrait être plus facile avec l’accessibilité totale du transport en Allemagne, Espagne, Italie et Grande-Bretagne.

2 commentaires sur “L’autocar – accessible pour tous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *